2018

Trésors Hiver 2018 – « Les Schubertiades »

3 Schubertiades, 9 concerts

Après la chute de Napoléon à la bataille de Waterloo et son bannissement, les résolutions négociées au Congrès de Vienne furent mises en application. L’ordre de Vienne s’établit en Europe selon les idées directrices de la Restauration. À cette fin, le monarque conservateur François Ier d’Autriche, l’empereur Alexandre Ier de Russie et le roi Frédéric-Guillaume III de Prusse conclurent la Sainte-Alliance. Ils y furent poussés en dernier lieu par le spectre de la Révolution française, dont ils voulaient éviter à tout prix la répétition.

Le prince Klemens Wenzel von Metternich, rhénan de naissance et travaillant au service de l’empereur d’Autriche, joua un rôle politique de premier plan. Il fit adopter les « décrets de Karlsbad » de 1819, qui restreignirent fortement les libertés politiques. Une stricte censure de toutes les publications fut introduite, y compris pour les œuvres musicales. Des écrivains comme Heinrich Heine et Georg Büchner émigrèrent, de même que Karl Marx, alors rédacteur en chef de la Rheinische Zeitung à Cologne.


Schubert fut pendant quelque temps d’humeur sombre ; il paraissait atteint. Comme je lui demandais ce qui lui arrivait, il se contenta de me répondre : « Vous l’apprendrez et le comprendrez bientôt. » Un beau jour il me dit : « Viens aujourd’hui chez Schober, je vous chanterai un cycle de lieder qui vous donneront le frisson. Je suis curieux de savoir ce que vous en direz. Ils m’ont coûté plus que tous mes autres lieder. » Et il nous chanta d’une voix émue tout Le Voyage d’hiver. Nous fûmes stupéfaits par la sombre tonalité de ces lieder et Schober dit à la fin qu’un seul lui avait plu : Le Tilleul. Schubert se contenta de répondre : « A moi, ces lieder me plaisent plus que tous autres, et un jour vous les aimerez aussi. » Il avait raison, car nous fûmes bientôt enthousiasmés par ces airs douloureux que Vogl chantait comme personne. Je suis certain que l’émotion qu’il mit dans ses plus beaux lieder, et surtout dans son Voyage d’hiver, annonçait sa mort prématurée.